Pages

Maternity Update #7 month :: LIFE

jeudi 4 juin 2015



Ce 7ème mois a été celui que j'ai préféré depuis le début de ma grossesse ! Même si plus les jours passaient et plus mon énergie s'en allait, j'ai trouvé que tout devenait plus concret: j'ai senti bébé grandir et prendre de la force dans mon ventre, j'ai commencé les cours de préparation à l'accouchement qui se sont avérés vraiment instructifs, et j'ai enfin commencé quelques achats.


Bien-être & Beauté


La fatigue du premier trimestre est revenue sans crier gare ce mois-ci et elle m'est tombée dessus sans que je m'y attende ! J'ai dû ré-organiser mes journées en y incluant des siestes afin d'arriver à tenir le rythme sans trop me faire dépasser. Et l'avantage quand on travaille de chez soi, c'est que l'on peut adapter notre planning: je me suis donc calée mes 1h30-2h de sieste (et oui, ça ne rigole pas!) en fin de matinée avant le déjeuner. Ainsi j'ai de l'énergie pour tout l'après-midi !

J'ai également ressenti mes premières contractions au début du mois, et même si je savais en théorie quels en étaient les signes (un ventre tendu et dur comme de la pierre) cela reste quand même assez surprenant la première fois !

Comme je le disais en début d'article, ce mois-ci j'ai vraiment senti bébé grandir et forcir dans mon ventre et j'ai adoré. Bon, je suis un peu moins enthousiaste lorsqu'avec ses pieds il pousse comme un fou sur mes côtes et qu'en plus de me faire mal cela m'empêche de me pencher (voyons plutôt le verre à moitié plein: cela m'oblige à me tenir droite!) mais c'est quand même de super sensations. Surtout que maintenant il vient se coller à nos mains à Mathieu et moi lorsque nous les posons sur mon ventre :)

Ma grossesse et surtout l'accouchement ont également été un peu plus concret durant ce 7ème mois. J'ai eu mon dernier rdv chez mon gynéco puisque je suis désormais suivie par l'équipe médicale de la maternité où je vais accoucher, et cela m'a fait tellement bizarre lorsqu'en partant il m'a dit "la prochaine fois que l'on se verra n'oubliez pas votre petit bout pour que je le rencontre!". J'avais l'impression qu'il m'avait annoncé ma grossesse le mois dernier !
J'ai également commencé les cours de préparation à l'accouchement. Je n'avais pas eu des échos très enthousiastes de mes amies à ce sujet et j'avoue être allée au premier un peu à reculons et sans trop de motivation. Surtout que les cours tombent les lundis ou mardis et s'enchainent pendant 7 semaines. Or nous sommes justement de repos ces jours-là avec Mathieu et avons pour habitude de partir de Bisca pour souffler un peu. Du coup, rien qu'à l'idée de me dire que j'allais me bloquer mes derniers week-end ici à cause de ces cours m'a pas mal contrariée au début. Et puis, finalement, je suis repartie ravie de  ces cours à chaque fois, tout comme Mathieu lorsqu'il est venu. Nous apprenons énormément  sur le fonctionnement du corps, de l'esprit, de la physionomie du bébé etc… et ces rdv sont devenus de véritables moments de plaisir.


Ce que j'ai appris

Des tonnes de choses, notamment en ce qui concerne les changements de notre corps durant la grossesse. Par exemple, savez-vous quelle est exactement la cause de ces sautes d'humeur des femmes enceintes ? Les hormones oui, mais concrètement le processus est un peu plus complexe (néanmoins, je vais synthétiser à l'extrême): durant la maternité, les femmes enceintes ont la partie "émotion" de leur cerveau (le cerveau limbique) qui augmente sous l'effet justement des hormones. D'où une sensibilité/irritabilité accrues ! De mon côté je n'ai pas connu ces montagnes russes émotionnelles, et ma sage-femme m'a expliqué que cela était dû en grande partie à un conditionnement volontaire de ma part pour faire en sorte que la grossesse ne change rien à mon quotidien. Et en effet, j'appréhendais un peu ces sautes d'humeur car je n'avais aucune envie de devenir un tirant ni, au contraire, à virer naise (je caricature bien sûr) et je me suis visiblement conditionnée psychologiquement à ne pas me faire "dépasser" par émotions. D'autre part j'ai continué à avancer sans que la grossesse ne change mon quotidien: que ce soit dans mes pensées, dans ma façon d'agir, et même dans mes discussions, je n'ai jamais étais "focus" là-dessus. Certaines comprendront mon état d'esprit, d'autres pas, j'avoue que pendant 24h je me suis remise en question en me demandant si je n'aurais pas du être plus "présente" pour moi-même durant ces 2 premiers trimestres mais finalement j'en suis venue à la conclusion que j'avais agis comme je le sentais et comme j'en avais envie. Il était pour moi hors de question que la terre s'arrête de tourner en attendant le terme et si c'était à refaire, je referais tout exactement pareil !


Ce que je n'ai pas réussi à gérer

Pendant la grossesse, notre patience est mise à rude épreuve par nos proches surtout si l'on est de nature hyper indépendante (voire un peu sauvage, avouons-le) comme c'est mon cas. Et lorsque cela fait 7 mois que l'on s'entend répéter en boucle "repose-toi" "tu dois être fatiguée" "moi si j'étais toi…" "ah ces fameuses envies de femmes enceintes (lorsque par exemple je propose le plus simplement du monde à des amis de se faire une soirée pizza)" et j'en passe. Au début ça va, on gère, mais on se rend vite compte en fait que l'on a beau dire "merci mais ça va, je ne suis pas fatiguée" ou "je n'ai pas eu d'envies particulières ou au contraire de dégoûts pendant ma grossesse" cela ne sert à rien: famille et amis ne l'entendent pas de cette oreille (en fait, ne l'entendent pas du tout) et se font leurs petites histoires autour de votre grossesse qui tout d'un coup vire dans le "domaine public". D'ailleurs Mathieu commence également à perdre patience lui aussi, car ces mêmes questions lui sont posées (avec la variante "ça va, elle n'est pas trop pénible à vivre au quotidien?" et lorsqu'il répond que je n'ai pas changé il a systématiquement droit à "oui bon, à moi tu peux me le dire on sait tous comment elles sont pendant cette période") et ses réponses ne servent à rien. En soi ce n'est pas bien grave et je sais bien que c'est une façon pour eux de prendre part à la grossesse du coup j'essaie de laisser couler autant que possible, mais parfois je commence à en avoir sacrément ras la casquette de répéter plusieurs fois à chaque personne "je vais bien, je suis assez grande pour me reposer quand je sens que j'en ai besoin" sans que finalement personne ne l'entende. Et bien sûr, si jamais on perd patience cela est mis… je vous le donne en mille… sur les fameuses sautes d'humeur de la femme enceinte pardi !!! Enfin, même s'il m'est arrivé de perdre patience j'ai jusqu'à présent pas trop mal réussi à gérer cette partie. Ce qui me fait tenir ? Me dire que lorsque bébé sera là, ça risque d'être pire… Ah ah.

Bon, et sinon j'ai vaguement commencé une liste de naissance (je passe via Ookoodoo qui permet de piocher les articles sur n'importe quels sites internet, ce qui est beaucoup moins contraignant que de se fournir dans un seul et même endroit) mais pour l'instant elle me sert plus de "liste de courses de bébé" pour moi-même. Je commence néanmoins à avoir la pression de la part de ma famille et amis pour cette fameuse liste, et il va falloir que je me penche sérieusement sur la question !


Ce que je mange

Grâce à 2 livres (et surtout "Assiettes Veggie" - je vous en parle dans cet article) j'ai retrouvé le plaisir de me mettre en cuisine et de prendre soin de moi via mon assiette. Enfin ! Souvenez-vous, depuis le 5ème mois mais surtout pendant le 6ème mois je n'avais plus aucun appétit ni l'envie de cuisiner. Et très franchement, cela n'a pas été facile à gérer au quotidien ! Du coup vous n'imaginez même pas à quel point cela m'a boosté le moral de voir que je reprenais du plaisir à me faire à manger et que, petit à petit, ma créativité revenait.
Je m'inspire du coup beaucoup des compositions des assiettes présentées dans le livre cité plus haut pour me faire des assiettes complètes au déjeuner à base de féculents, légumes, fromage, condiments (caviar de tomates séchées, guacamole, humus, …) que je me sers en plus ou moins grande quantité, selon si je mange ce jour-là de la viande en plus ou pas. Et devinez quoi? Je me régale !


Comment je m'habille

Le confort est plus que jamais de rigueur ! En parallèle j'ai pas mal grossi des cuisses et mes jeans de grossesse commencent à me serrer, du coup je mise tout sur ce que l'on appelle en anglais "sweatpants" (je ne sais par contre pas du tout quel terme utiliser en français…) et je ne porte quasi exclusivement que 3 modèles (celui-ci, celui-ci et celui-là). 
Me pencher pour lacer mes chaussures devient également à la fois périlleux et désagréable (cela comprime encore plus mon estomac ratatiné et me provoque des remontées…) du coup je mise tout sur des modèles facile à mettre: mes Stan Smith à scratch et mes Birkenstock (aperçues ici).


Achat du mois

Ce mois-ci j'ai fait l'acquisition non pas d'une mais de deux paires de bas de contention, et couleur chair svp histoire de ne pas faire les choses à moitié ! Pas super glam, mais c'est toujours mieux que d'avoir des pieds et des chevilles comme des poteaux en fin de journée…
Sinon ça y est, je me suis enfin penchée sur la question de "l'équipement bébé" ce mois-ci! Nous avons donc une poussette, ce qui est un bon début ;)


Je me sens

Ca y est, l'impatience commence à se faire sentir et il me tarde de savoir quelle sera la frimousse de notre mini-nous !


Retrouvez tous les articles sur ma grossesse ici:






3 commentaires :

  1. C'est chouette de te suivre mois par mois :) d'autant plus que je vois qu'on a des questionnements similaires... grosses bises

    RépondreSupprimer
  2. J'aime beaucoup la façon dont tu as rédigé ces bilans. Penses-tu enf aire pour le 8 et 9eme mois ?
    ton petit bidou te vas très bien

    RépondreSupprimer
  3. J'aime beaucoup tes bilans, c'est une très bonne idée de garder une trace des mois qui passent d'autant que j'ai l'impression que l'on peut très vite oublier la plupart des ressentis et anecdotes. Je suis dans mon 3e mois et je pense que je m'inspirerai de tes bilans pour en faire à ma manière, histoire de ne pas tout oublier :)

    RépondreSupprimer

Proudly designed by | mlekoshiPlayground |