Pages

Maternity Update month #5 month :: LIFE

mercredi 15 avril 2015


Vous l'aurez remarqué, la ponctualité n'est vraiment pas mon point fort. J'avais déjà posté mon article récapitulatif du 4ème mois avec une semaine de retard, mais pour celui-ci là je bat tous les records ! Quoiqu'heureusement, j'arrive quand même à le publier avant que mon 6ème mois se termine. Pour tout vous dire, j'oubliais tout le temps d'acheter un légume/fruit de la bonne taille (quelque chose entre 27-30cm) lorsque je faisais mes courses et, du coup, n'avais rien sous la main pour faire les photos. Et oui, la raison de ce retard est aussi simple que ça… Mais je m'égare, venons-en plutôt au fait: ce 5ème mois de grossesse !




Bien-être & Beauté

Ce 5ème mois a été un peu la période de "prise de conscience" de mon nouveau corps, et donc une période d'adaptation. Je perds l'équilibre très très facilement (et oui, mon centre de gravité a changé!) et je suis tombée d'ailleurs plusieurs fois au début, et ce durant des situations tout à fait banales (en mettant mes chaussures tout en restant debout, en jetant le ballon à Marcel pour jouer, …), je suis désormais incapable de rentrer mon ventre pour passer dans un endroit étroit du coup, ça bloque, mais je me suis également découvert de nouvelles limites auxquelles je n'étais pas habituées. En effet, je m'essouffle très vite, mon ventre me tire quand je porte mes sacs de course et je ne peux plus faire de longues balades à pieds comme j'en avais l'habitude, aller marcher dans le sable ou encore promener Marcel car, idem, je déguste. En cause? Mes fichues cicatrices dues à mon opération de l'appendicite en décembre dernier qui sont encore "fraîches" et, de ce fait, très sensibles.
Les ligaments du ventre me tirent également, mais ce n'est pas du tout la même douleur (qui est quant à elle largement supportable), alors que les cicatrices m'obligent vraiment à me poser au moins 10 minutes. D'ailleurs, la cicatrice sous mon nombril a presque triplé de taille avec mon ventre qui s'est agrandi… me voilà marquée à vie !

Mon début du 5ème mois a également été marqué par quelques petits désagrément liés à la grossesse: remontées acides, mal de dos, sciatique et je vous passe les moins glamour d'entre eux qui font que je n'ai jamais mangé autant de pruneaux de toute ma vie ;)
Mais finalement j'ai fait tout ce qu'il fallait à temps (pour une fois je n'ai pas laissé traîner, je suis fière de moi!) et j'ai du coup sous la main à la maison tout ce qu'il faut pour pallier à ça en deux temps trois mouvements (dont le numéro d'un bon ostéo, c'est vital!) !

En plus des quelques mouvements de yoga que je fait à la maison, je vais également une fois par semaine à un court de renforcement et assouplissement du dos chez ma kiné, dont la méthode s'appelle "l'école du dos". Peut-être connaissez-vous ? Ce n'est pas du tout un court réservé aux femmes enceintes mais elle adapte certains exercices à ma condition ;) . Cela permet de renforcer et assouplir le dos, le bassin, mais aussi les jambes et les bras. Et ça fait un bien fou !

J'ai également enfin trouvé la solution pour que mes cheveux retrouvent leur fougue: le masque à base d'huile de coco que je vous proposais il y a quelques semaines, que je combine à un shampooing doux + un après-shampoing hydratant, tous deux de chez Melvita (toujours dans l'optique de leur éviter les produits chimiques): avant le shampoing je brosse mes cheveux et masse mes longueur avec de l'huile de coco fondue (je ne mets pas de miel, je préfère me concentrer sur l'aspect ultra nourrissant de l'huile), je laisse poser au moins 1h, puis je fais 2 shampoings, laisse poser l'après-shampoing 1 à 2 minutes, et je sèche vite fait au sèche cheveux pour juste que ma mèche de devant se mette en place et laisse ensuite mes cheveux sécher à l'air libre. Et ça y est, j'ai retrouvé des cheveux doux et en pleine forme !


Ce que j'ai appris

Du coup, j'ai appris à m'adapter à mes nouvelles "limites" ! Je sais maintenant exactement ce que je suis capable de faire, ce qu'il vaut mieux éviter et, surtout, j'ai appris à écouter mon corps sur ces efforts physique. J'ai tendance à être un peu "bourrine" (c'est-à-dire à continuer même lorsque je suis épuisée/que j'ai mal quelque part/ etc…) mais vu que maintenant je ne suis plus la seule impliquée dans l'histoire, je me suis forcée à lever le pied. Ca n'a pas été évident au début car forcément il faut tester pour savoir exactement où se situent ces nouvelles limites (combien de temps je peux aller me balader ? Jouer avec Marcel à lui jeter son ballon sans que mon ventre ne me tire trop fort ? ... ) mais maintenant je me débrouille comme une chef et je m'en félicite car cela me permet de passer mes journées à faire 36000 choses (comme d'habitude) sans être ralentie par mon corps.


Ce que je n'ai pas réussi à gérer

Les semaines de grossesse. Je sais faire la différence entre SG (semaine de grossesse) et SA (semaine aménorrhée), mais je suis toujours incapable de savoir précisément à combien de semaines de grossesse (ou SA lorsque je suis en rdv médical) j'en suis sans l'aide d'un calendrier sous la main. J'ai attaqué le 6ème mois, ça j'en suis convaincu, mais si on me demande combien de semaine précisément… ça coince. Sans calendrier sous la main pour les compter, je suis incapable de répondre ! D'ailleurs, pour tout vous avouer, je ne sais même pas combien de semaines compte une grossesse… je sais que c'est 9 mois, et cette info me suffit ;)

Je m'étais dit que je ferai la chambre de bébé durant ce 2ème trimestre mais finalement, rien n'est encore fait ! Certes j'ai vidé une bonne partie du bazar qui y étais, mais comme nous avons vendu la boutique de Bisca et qu'il a fallu déménager pas mal de stock de cette dernière que nous ne savions pas où mettre, et bien… la seule option a été la chambre de bébé, une fois de plus. Du coup elle est encore plus impraticable qu'avant ! Maintenant reste plus qu'à trouver quoi faire de ces cartons et, une fois que ce sera bon, je pourrai enfin m'attaquer à la chambre. Et je sens que ça va se faire à la dernière minute, comme d'hab' !

Ce que je mange

Des pruneaux (cf partie "Bien-être & Beauté" plus haut) ! Ah ah ah. Blague à part, je réalise que finalement jusqu'à ce jour mon alimentation n'a pas changé d'un iota depuis que je suis enceinte. Je ne mange pas plus ni moins de légumes/féculents/protéines/... que d'habitude.


Comment je m'habille

J'alterne avec des vêtements de grossesses et d'autres assez amples (ou taille baisse pour les pantalons/jupes) de mon dressing que je peux encore porter.
Je suis également allée faire un peu de shopping chez Zara en Espagne le week-end dernier et je me suis trouvé quelques belles pièces (top, jupes et robes) que je peux tout de même porter avec mon bidou car assez amples, et certaines sont au contraire bien moulantes mais achetées une taille au-dessus elles font parfaitement l'affaire. Je pourrai d'ailleurs les reporter sans problème une fois que bébé sera là, car vous le savez c'est un peu mon critère N°1: je n'achète que des pièces que je pourrai reporter ensuite (mis à part les jeans et quelques pantalons).


Achat du mois

Je vous en avais parlé dans l'article sur mon 4ème mois, des tâches de soleil ont fait leur apparition sur mon visage et elles sont encore plus marquées maintenant que le soleil brille et que la réverbération est plus forte. Du coup j'ai acheté un soin anti-tâche que je mets 2 fois par jour + une crème solaire que j'applique tous les matins en plus de ma crème hydratante. J'évite de mettre mon nez au soleil trop longtemps et les chapeaux sont quasi-toujours vissés sur ma tête lorsque je suis dehors histoire de limiter les dégâts au maximum.

Ca y est, je crois que je vous avais mis une photo sur le blog (en tout cas c'est sur vous les avez vus sur Instagram!), j'ai acheté les premiers vêtements pour bébé ! J'ai fait l'acquisition de quelques autres depuis mais je me limite, car je vais récupérer pas mal de choses pour les premiers mois. 


Je me sens

J'attends toujours mes sautes d'humeur dues aux hormones, mais elles ne se sont toujours pas manifestées. Du coup je suis égale à moi-même depuis le début de ma grossesse et c'est tant mieux, j'avais tellement peur de virer niaise ou, pire, tyran ! Mais très sincèrement, je me demande si parfois les hormones ne sont pas la bonne excuse pour se laisser aller à certains comportements excessifs (j'insiste sur le mot "excessif" hein)… Quoiqu'il en soit, je suis donc égale à moi-même et toujours en pleine forme ! Mes semaines sont de véritables marathons, je crois que j'appréhende tellement ces prochains mois où je serai fatiguée de ne rien faire que je mets les bouchées doubles tant que j'ai encore la pêche :)
J'avoue que parfois je culpabilise un peu, j'en oublie carrément que j'ai une crevette qui pousse dans mon ventre et ce n'est que le soir après manger, lorsque je me pose enfin et que je prends enfin le temps de le sentir danser la polka dans mon ventre, que je réalise que je ne suis pas seule. Du coup c'est devenu un petit rituel: je prends quelques minutes le matin et le soir (là, c'est plutôt 1h ou 2h en regardant la TV/lisant un livre/...) pour m'affaler dans le canap' (ou rester couchée dans le lit), poser mes mains sur mon ventre et le sentir bouger. Bien sûr, il s'excite comme un fou et dès que Mathieu pose ses mains pouf! plus rien ! Nous allons tester du coup cette semaine l'haptonomie, qui est une technique consistant à "communiquer" avec bébé au travers le toucher, je vous raconterai ce que ça a donné :)





4 commentaires :

  1. Je te souhaite tout plein de bonheur pour cette grossesse.
    Je n'ai pas connus ça et ces 9 mois doivent être vraiment étrange/existant à vivre !
    Ceci-dit, je me fait peur avec la cicatrice de l'appendicite. La mienne a 2ans mais j'espère qu'elle ne va pas s'étirer avec mon gros bidon (qui n'est pas prévu d'ici 3/4ans)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ne t'en fais pas pour tes cicatrices, comme tu as pu le lire les miennes sont très récentes et j'ai été opérée alors que j'étais enceinte. Donc forcément vu que mon ventre a continuer de pousser alors qu'elles étaient encore "fraîches" elles sont très sensibles.
      De ton côté tu n'auras donc aucun problème de ce côté là !

      Supprimer
  2. Hello,
    Je te suis de prêt puisque de mon côté, c'est pour tout début septembre...
    Qu'est-ce que tu m'as faite rire avec les pruneaux ;-) Je crois que j'en ai mangé plus en quelques mois que dans toute ma vie avant d'être enceinte...
    @+ et porte-toi bien !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah ah ah les pruneaux sont nos amis !!! Et l'Hépar aussi ;)
      On a à peine un peu plus d'1 mois d'écart alors … aie aie aie ça y est de mon côté je suis entrée dans le dernier trimestre ça passe trop vite !!!

      Supprimer

Proudly designed by | mlekoshiPlayground |