Pages

Maternity Update :: LIFE

mardi 27 janvier 2015



J'ai pensé que plutôt que de parler en décousu dans mes articles de ma grossesse, le mieux serait de faire un article "complet" sur cette grande nouveauté. De plus, cela permet de ne pas vous fatiguer avec cela: perso lorsque je n'étais pas du tout dans l'optique d'avoir un enfant, les articles tournants autour de ce sujet des blogueuses enceintes ne m'intéressaient pas du tout. Du coup, le but est d'également de garder les articles du blog tels qu'ils le sont tout en intégrant cette nouvelle étape de ma vie sans que cette dernière ne prenne trop le dessus !
Aujourd'hui le post est assez long (que voulez-vous, soit je parle peu, soit je ne m'arrête plus!) mais il concerne surtout un récap' des 3 premiers mois. Et même si d'un point de vue général tout s'est très bien passé, j'ai quand même pas mal de choses à raconter ! Mais promis, les prochaines fois ce sera plus concis: le rdv sera mensuel.


Debriefing des 3 premiers mois 

J'attendais la fin du 3ème mois pour crier victoire, mais je pense pouvoir affirmer que côté nausées je m'en suis bien tirée ! Elles n'auront duré que 2 semaines, étaient matinales et pas bien violentes.
Côté fatigue ça a été un peu particulier, disons en dents de scie: un jour j'ai une pêche d'enfer et le lendemain je suis dans un état léthargique le plus complet, et au milieu de ça il y a des journées durant lesquelles je suis complètement "normale"…cela a été un peu dur à gérer, notamment en terme d'organisation car lorsque je me prévoyais une grosse journée et que cela tombais sur un jour où j'étais exténuée, je ne vous raconte pas la cata. Surtout lorsqu'un mal de tête se greffe par-dessus et ne vous lâche pas de la journée… mais on survit ;)

Par contre, j'ai été affamée pendant ces 3 mois non-stop. C'est d'ailleurs le premier signe qui m'a mit la puce à l'oreille et qui m'a fait penser que j'étais peut être enceinte: mon ventre gargouillait à 23h30 alors que l'on venait de se faire une énorme raclette quelques heures plus tôt ! Heureusement depuis maintenant quelques jours tout cela se régule et j'ai le plaisir de connaitre de nouveau la sensation de satiété. Ouf !

Au milieu de ce premier trimestre, vous le savez, j'ai dû être opérée de l'appendicite. Bon, très sincèrement cela ne m'a pas beaucoup affolée, mais disons aussi que je n'ai pas eu le temps de réaliser ce qui m'arrivait. Quoiqu'il en soit, c'est vrai que lorsque l'on tombe enceinte on nous dit tellement qu'aucun médicament n'est autorisé mis à part le paracétamol et le spasfon que l'on ne se doute même pas que l'on puisse être opérée ! Et pourtant, cela arrive et même couramment. Du coup je me suis dit que quelques mots à ce sujet ne seraient pas de trop, surtout qu'après coup nombreuses de mes amies (mamans ou pas) m'ont avoué avoir vraiment stressé sans vouloir me le montrer. Du coup, cela pourra toujours servir à certaines:
* Dans tous les cas, rien ne sert de stresser ! Dites-vous bien que si l'on vous opère c'est qu'il n'y a pas d'autres solutions, et refuser l'opération ne ferait qu'aggraver votre cas.
* Sachez également que les anesthésistes ont tout ce qu'il faut pour vous endormir avec des produits moins puissants mais tout aussi efficaces, et qui n'ont aucune incidences sur le bébé. Car le plus gros risque n'est pas dans les produits que l'on vous administre, mais plutôt l'opération en elle-même surtout si elle se situe dans la zone du bébé (comme lors d'une appendicite): le but étant, vous l'aurez compris, de manoeuvrer autour de ce dernier sans le toucher.
* Faites confiance à votre chirurgien (et votre médecin traitant, d'où l'importance d'en avoir un bon). Lorsque je me suis rendue chez mon médecin traitant et qu'il m'a diagnostiqué une crise d'appendicite, il était 19h et vu comment je dégustais depuis déjà presque 24h (car oui, la no stress que je suis été jusque là persuadée que ce mal de ventre était seulement dû à une choucroute mal digérée… ahem...) je l'ai supplié de m'envoyer aux urgences pour me faire opérer et arrêter de souffrir. Mais il a refusé, m'expliquant que dans mon cas il préférait attendre le lendemain matin et me mettre entre les mains d'un chirurgien de confiance. Chirurgien qu'il a en suivant appelé sur son portable perso et qui a accepté de m'opérer le lendemain. J'ai acquiescé, et vraiment je me félicite de lui avoir fait confiance (p.s: j'ai pris un spasfon et un paracetamol qui m'ont aidée à passer la nuit sans trop de soucis, ouf!).


Bien-être & Beauté

J'étais persuadée qu'enceinte je ferai partie de celles qui ont la peau ravagée d'acné puisque j'ai, à la base, une peau qui "bourgeonne" au moindre faux pas. En fait, c'est tout le contraire et j'ai été surprise de voir ma peau avec un bel éclat ! Un soupçon de fond de teint, de blush et d'enlumineur et j'ai vraiment le teint Photoshop. Enfin, je cri victoire mais ces derniers temps ce superbe éclat s'est fait la malle, j'espère qu'il va vite revenir ;)

Bien sûr, comme chaque fille qui tombe enceinte, j'ai peur des vergetures contre lesquelles les remèdes miracles n'existent pas et face auxquelles nous sommes malheureusement impuissantes. Ou presque. Puisque les vergetures sont dues à une peau qui craque car elle est à son maximum d'élasticité, autant lui donner le plus d'eau et d'huile possible pour la renforcer un maximum ! Pour cela je bois une bouteille (1,5L) d'Hepar ou Contrex par jour ce qui me permet en plus d'alterner entre une eau riche en magnésium et une autre riche en calcium (N.B: sachez que boire plus de 2L d'eau par jour n'est pas forcément positif pour votre santé, cela risque de faire travailler plus qu'il ne le faudrait vos reins et de les fatiguer, que vous soyez enceinte ou pas!).
En plus de cela, hydratation du corps tous les jours avec ma crème hydratante pour le corps Bioderma et je me masse les "zones sensibles" (=sujettes aux vergetures), c'est-à-dire ventre + hanches + poitrine matin et soir avec de l'huile de coco fondue. L'huile de coco est l'huile naturelle qui se rapproche le plus de la composition naturelle de celle de notre corps, et est donc l'huile naturelle la mieux assimilée par ce dernier. De plus, elle a des vertus cicatrisantes et assainissantes qui sont idéales pour mes cicatrices suite à l'opération ! Je ne suis pas sûre néanmoins que vouloir s'hydrater un maximum soit une garantie contre les vergetures, cela dépend tellement de la qualité de peau de chacune… mais dans le doute, je ne m'abstiens pas ;)

Côté vitamines je préfère favoriser le naturel et suis en pleine cure de Spiruline pour le moment, que je prends sous forme de cachets à avaler matin, midi et soir. Pour celles qui ne connaissent pas, la Spiruline est une algue bourrée naturellement de vitamines, minéraux, oligo-éléments … (vous pouvez lire cet article pour en savoir plus).
P.S: Attention, pour celles qui souhaitent essayer allez-y progressivement: on prend en moyenne 3 cachets le matin, 3 le midi et 3 le soir, mais il faut y aller par paliers (commencez pas quelques jours avec 1 cachet par prise, puis ensuite 2, et enfin 3) afin que le corps s'y habitue. Je vous conseille de l'acheter en boutique bio et de demander conseil au responsable de la boutique.

J'ai du suspendre mon yoga quasi-quotidien à cause de l'opération, mais ça y est à partir de cette semaine je peux enfin reprendre sans problèmes ! Je vais également aller me faire quelques longueurs de piscine, ce n'est pas un sport que j'apprécie particulièrement (même si j'adore la sensation après une bonne heure de nage), mais faire quelques longueurs sans me mettre la pression ne pourra pas me faire de mal.
Mon objectif ? Maintenir les muscles de mon dos (et d'un point de vue plus général de mon corps) bien toniques. En effet, pendant la grossesse les ligaments se détendent et les muscles prennent le relais. Ayant pour ma part des ligaments de nature très souples, si je ne fais rien dès à présent je vais finir cassée avant même le 7ème mois !

Ce que j'ai appris 

Pendant ces 3 mois, j'ai appris 2 choses: gérer mes nausées et me faire confiance en ce qui concerne ma grossesse !
Concernant les nausées, j'ai compris leur fonctionnement: au réveil, lorsque j'avais le ventre vide (pas bien original, comme 80% des nausées). Du coup une seule solution: se remplir l'estomac avec quelque chose de consistant comme du pain, de la brioche (oubliez le yaourt, ça ne suffit pas!) et, ensuite, on peut passer à la boisson. Mais surtout pas l'inverse ! La première fois que j'ai eu mes nausées j'ai fait comme tous les matins: commencer par boire du thé, et j'ai fini la tête dans la cuvette des toilettes dans la foulée !
Côté boisson je me suis fait de l'eau chaude soit au jus de citron pressé, soit au gingembre (7-8 morceaux de gingembre frais à laisser infuser 10 minutes dans de l'eau bien chaude). Cette dernière boisson est, depuis que j'ai eu une indigestion au Panama l'année dernière, ma botte secrète: dès que j'ai un peu de mal à digérer je me prépare un mug d'eau chaude au gingembre et je vais de suite mieux dans les 30 minutes qui suivent !

J'ai également appris à écouter mon corps et à me faire confiance, notamment suite à l'opération. En effet, juste après l'opération je me suis retrouvée dans une situation assez délicate: je n'avais aucune idée des éventuelles conséquences sur le bébé, car personne ne m'en avait clairement parlé et j'avais donc des avis sur la question très différents: mon chirurgien qui n'a même pas évoqué ma grossesse lorsqu'il m'a parlé du déroulement de l'opération (et j'étais tellement à l'ouest que je n'ai pas percuté pour lui en parler), l'anesthésiste me dit d'absolument faire une écho après l'opération pour s'assurer que tout va bien, les infirmières qui paniquent complètement lors de mon admission ("mais vous êtes enceinte, on ne peut pas vous opérer !!!! Vous n'avez pas peur ???") et qui me donnent des infos pas super efficaces ("l'anesthésie ne peut pas rendre votre enfant trisomique" - "ah ben ça je m'en doute étant donné qu'il s'agit d'une anomalie génétique madame!"), mes amies qui s'inquiètent et s'indignent que l'on m'ait laissé partir de l'hôpital sans passer une écho de contrôle, et mon gynéco + médecin traitant en vacances pour 2 semaines puisque nous sommes en pleine période de fêtes de fin d'année. Bref, il est difficile avec tous ces avis de savoir qui croire, et de savoir si oui ou non il faut s'inquiéter ou pas. Surtout lorsqu'il s'agit d'une première grossesse, que tout est nouveau et que l'on a aucun point de repère.
Finalement, j'ai décidé de m'écouter: au fond de moi je ne paniquais pas, je "sentais" que tout allait bien, et l'écho faite début janvier nous l'a confirmé (même si, tout de même, j'avais une petite pointe d'inquiétude). Du coup c'est décidé: plus que jamais, la première personne a qui je demanderai un avis sera moi-même !

Ce que je n'ai pas réussi à gérer

Mon appétit ! J'ai vraiment compris ce qu'étaient les fringales. Bon, c'est toujours mieux que d'être malade et d'avoir des nausées toute la journée, mais c'est tout de même assez perturbant. Moi qui mange peu habituellement, j'ai été vraiment déconcertée d'être affamée 24h/24 (mais vraiment 24h/24). Le matin c'était pas moins d'une demi-baguette que je mangeais au petit déjeuner, suivi d'un autre petit dej' (un peu moins copieux tout de même) sur les coups de 10h30-11h, puis ensuite repas le midi, gros goûter, dîner consistent et… ventre qui re-gargouille à fond à partir de 23h. Mais là, tant pis.
Alors vous allez me dire "il faut fractionner ses repas". Sauf que lorsque déjà on ne mange pas beaucoup, comment on fait pour fractionner? Il a surtout fallu que je mange beaucoup plus. Du coup deuxième conseil "mange des bâtonnets de légumes ou une pomme quand tu as faim". Tu parles !!! J'ai essayé oui, et cela n'a servit à rien du tout. Il me fallait quelque chose qui tienne au corps, comme un morceau de pain et fromage.
Et rebelotte je me suis posée des tonnes de questions, surtout que l'on lit (et entend) partout qu'il ne faut pas manger pour deux mais manger mieux, parce que c'est le meilleur moyen pour prendre du poids inutilement. Mais tant pis, j'ai mangé tant que j'avais faim, c'est-à-dire littéralement pour 2, et parfois pour 3. Il m'est arrivé un midi de manger 2 sandwichs (ceux de chez Paul, vous savez les 1/2 baguettes) et de n'être repue qu'à la fin du second !
Je ne me suis pas trop souciée des éventuelles conséquences sur mon corps et ma prise de poids (de toute façon je n'ai pas de balance chez moi) et suis arrivée à mon rdv de fin du 1er trimestre en me demandant quand même combien j'aurais en plus sur la balance. Verdict ? Zéro ! Mon poids n'a pas changé en 3 mois malgré mes portions gargantuesques et mes 5 repas quotidiens. Bébé a tout pris, preuve une fois de plus que j'ai bien fait d'écouter mon corps et de manger ce dont j'avais envie quand j'avais faim.
Mais je ne peux faire cette conclusion que maintenant que cela est passé, car vraiment, sur le moment, c'était assez perturbant !

Ce que je mange 

Lorsque l'on est enceinte manger peut devenir un véritable casse-tête avec toutes les interdictions. Pour ma part j'ai de la chance, je suis immunisée contre la toxoplasmose et la rubéole, j'ai donc beaucoup moins de contraintes quotidiennes alimentaires que celles qui ne le sont pas. Du coup, je n'ai pratiquement rien changé à mon alimentation quotidienne.

Le point positif est que je ne mange pas de fruits de mer ou de poissons/viandes cru(e)s (via lesquels on peut attraper la listériose). Les sushis et autres carppacio ne me font donc pas envie et je n'ai pas à me frustrer en les supprimant de mon alimentation !
Il m'est tout de même arrivé de manger quelques tranches de jambon Serrano et de saucisson durant ces 3 mois, et quelques toasts de foie gras à Noël, le tout en quantités très raisonnables. Moi qui adore la charcuterie, j'appréhende un peu l'arrivée des beaux jours et des apéros vin-charcuterie-fromage qui vont avec… mais d'ici là, j'ai encore le temps !

Il y a cependant 2 aliments que j'ai quasi-supprimés de mon alimentation: le thé et le soja. Ce dernier est fortement dosé en oestrogènes (ce qui est top pour la ménopause, mais pas pour une grossesse!) et je n'en mange qu'occasionnellement: lorsque je fait des pâtes carbonara et que je remplace la crème liquide par de la crème soja.
Quant au thé, c'est une boisson qui déminéralise fortement l'organisme lorsqu'elle est consommée de façon régulière et intense (mon cas, donc). J'ai donc arrêté d'en boire et privilégie à la place du rooibos ou des tisanes.

Par contre, vous le savez je suis intolérante au lactose et ne consomme donc peu de produits laitiers (je ne les ai cependant pas supprimé de mon alimentation car il n'y a rien de mieux pour virer allergique!). Cependant, pendant la grossesse notre corps a plus que de coutume besoin de lactose et j'ai du m'adapter. Je mange donc de temps à autre un yaourt ou un morceau de fromage (uniquement à pâte cuite, c'est le seul type de fromage que j'aime), en prenant soin de manger l'un des deux en moyenne 4 jours par semaine. Parfois plus, parfois moins, l'important étant de rester à l'écoute de mon corps et d'éviter les désagréments que me cause cette intolérance (violentes migraines et vomissements). Néanmoins, je trouve que je supporte beaucoup plus facilement ces produits depuis que je suis enceinte (cela peut arriver que, pendant une grossesse, des intolérances ou allergies se dissipent), ce qui est une bonne chose !

Et le gros gros point positif: je me fais des petits dej' de championne ! Pain noir avec du fromage, porridge d'avoine aux fruits frais, oeufs coque (là aussi il y a débat entre ceux qui disent qu'il faut éviter, d'autre que tout est ok), … mais je vous ferai un article dédié à ce sujet ;)


Comment je m'habille

Mon ventre s'est déjà bien arrondi (même si pour le moment il est bien caché sous mes vêtements d'hiver!) et mes hanches se sont un peu élargies. Du coup, impossible de mettre les pantalons/salopettes de mon dressing et je pioche beaucoup plus du côté des robes que j'ai déjà (comme celle-ci), et alterne avec des pantalons aux coupes plus casual (comme celui-ci) et leggings lorsque je reste à la maison.


Achats du mois (enfin, de ces 3 derniers mois)

Nous nous étions dit que nous ferions aucun achat pour le bébé avant la fin du premier trimestre mais… nous n'avons pas tenu. En effet, lorsque nous faisions le Quartier Moderne à Bayonne début décembre dernier nous étions installés juste à côté du superbe stand "Everything Old Is New", qui ne sont que des meubles anciens retapés ou autre bibelots vintage chinés par Fanny Fleuraux. Elle proposait notamment à la vente une superbe commode vert eau (vous pouvez l'apercevoir en entier ici, et la couleur en détail ici, mais je vous la montrerai en photo lorsqu'elle sera installée dans la chambre!), et nous n'avons pas hésité longtemps avant de craquer ! 
Côté mode, en plus de la robe fleurie dont je vous parlais la semaine dernière j'ai simplement investi dans 2 jeans de grossesse chez H&M, un noir (aperçu ici) et un bleu. 


Je me sens

Au top! Je suis à la fois impatiente de voir mon ventre s'arrondir, de sentir bébé bouger mais en parallèle je savoure ces moments où je ne suis pas encore "handicapée" par mon corps ;)

Retrouvez tous les articles sur ma grossesse ici:

11 commentaires :

  1. Whaou je suis trop contente ma fanouche ! Je n'arrive toujours pas à réaliser ! Monte vite nous voir avant de devenir handicapée ^^

    RépondreSupprimer
  2. Le second semestre sera plus zen. ;-)

    RépondreSupprimer
  3. Félicitations! :-) je note tous tes conseils quand ce sera mon tour ! une de mes amies à été bien aidée par l homéopathie quand elle avait des nausées just in case! Bon courage pour la suite

    RépondreSupprimer
  4. Je suis super contente pour toi ma belle, c'est chouette de te suivre comme ça au travers de tes articles. tu vas faire une très belle femme enceinte.

    RépondreSupprimer
  5. les fromages à pâte dure et les yahourts ne contiennent pas de lactose donc pas de soucis à ce niveau
    sinon être enceinte ne demande pas du tout des apports accrus en lactose mais en calcium qu'on trouve dans beaucoup d'aliments autres les produits laitiers (dont l'eau comme tu fais déjà)
    pour ce qui est des compléments alimentaires, en tant que médecin j'aurais tendance à dire que la spiruline ne remplace pas des vitamines de grossesse qui contiennent les justes de doses de tous les éléments importants. Surtout que quoi qu'on en dise, la vitamine B12 ne se trouve pas dans le règne végétal (et c'est une médecin végétarienne qui le dit)
    Courage pour la gossesse!

    RépondreSupprimer
  6. Ça doit être pour ça que je n'ai jamais eu de nausées, j'ai toujours mangé "solide" le matin. Il n'y a qu'une seule fois où cela m'a pris, et en y réfléchissant, il est possible que ce soit parce que je n'avais encore rien mangé.
    Pour ce qui est des vergetures, je suis partie du même constat que toi. Elles arrivent parce que la peau, déshydratée, craque. Alors je me suis appliquée à hydrater tous les jours, soigneusement. Je n'ai eu aucune vergeture. Un tout petit peu sur la poitrine que j'avais oublié, mais très peu, sûrement aussi parce que je n'ai pas pris de poitrine plus que ça !
    En tout cas tu as tout à fait raison, écoute toi, , pour beaucoup de choses, il n'y a que toi qui sais. Et c'est valable quand bébé est là !
    Toutes mes félicitations, et beaucoup de bonheur !
    Ah, et la commode est très jolie, moi qui ne suis pas fan des meubles anciens, celle ci est magnifique !

    RépondreSupprimer
  7. un grand plaisir de te lire !!

    RépondreSupprimer
  8. Super article, merci bien! et ravie d'avoir eu un "have a good sunday" ce week end...Tellement bon ;) Courage pour la suite, ça va rouler, après tout c'est un phénomène naturel la grossesse!! Charlotte

    RépondreSupprimer
  9. Génial ! Mon premier baby doit pointer son nez en août ! Je te suis donc de très peu ... alors ton article ça me parle ! Hâte de lire tes posts mensuels !

    RépondreSupprimer
  10. Prends soin de toi Fanny et profite bien de ta grossesse. Ton article me rappelle des souvenirs, moi aussi j'étais affamée pendant ma grossesse et surtout les premiers mois, après ça allait mieux mais j'ai eu des grosses envies de sucre les derniers mois. Et comme toi j'ai aussi fait un petit séjour à l'hosto à pas tout à fait 3 mois de grossesse, j'ai eu une grosse intoxication alimentaire, de ma vie je n'ai jamais eu aussi mal au ventre, et jamais je n'aurai pensé que le bébé tiendrait le coup ! Je crois qu'il faut faire confiance à Dame Nature, la nature est bien faite et c'est ce que j'ai pu constater tout au long de la grossesse, de l'accouchement et de l'aprés-bébé. Oui la nature est vraiment bien faite ;-) Ya pas de raison de stresser.
    Chloé

    RépondreSupprimer

Proudly designed by | mlekoshiPlayground |