Pages

Stockholm #2: Go to Finnhamn island !

mardi 1 mai 2012



Ce matin, c'est petit déj' traditionnel suédois, m'annonce Gabriella. Ni une, ni deux, entre son frère, sa soeur, sa maman, 2 amies et moi-même, ce ne sont pas moins de 7 personnes qui s'installent à la grande table familiale.
Debriefing des soirées plus ou moins longues de la veille des uns et des autres, planning du week-end, bref c'est dans une ambiance conviviale que nous nous affairons autour de différents pains suédois, fromages, charcuteries, fruits & légumes frais, oeufs, cornichons, müesli, yaourt, thé & café et, surtout, nos 2 stars incontournables du petit déjeuner suédois que j'ai nommé: le kaviar et le leverpastej.




Swedish breakfast


Kaviar VS Leverpastej

Le kaviar est l'équivalent suédois ce que le Marmite est aux anglais et le Vegemite aux australiens. Quelque chose dont ils raffolent mais assez difficile à apprécier, d'un point de vu gustatif, par les étrangers. Concrètement, le kaviar est une sorte de pâte à base de crevettes hyper salée qui vient assaisonner les tartines & sandwichs du petit déjeuner.
Ce kaviar fait également parti du festival survival kit que tout suédois se doit d'avoir lorsqu'il part camper pour 3-4 jours à l'un des nombreux festivals organisés l'été dans le pays. Il lui servira ainsi de base alimentaire puisqu'il s'en étalera une bonne couche entre 2 tranches de pain. Les plus fortunés et/ou gourmets, quant à eux, ajouteront quelques tranches de concombre à ce menu royal. Bref, même si j'adore tester de nouvelles choses, je pense que si un jour je dois participer à un festival en Suède, j'apporter mon saucisson...
Pourtant j'aurais bien aimé l'apprécier, juste pour avoir ce petit tube aux couleurs vives et au design old school sur ma table du petit déj' !

Kaviar

Le leverpastej quant à lui n'est autre qu'un pâté de foie de porc qui se mange en tartine, traditionnellement avec une tranche de charcuterie et des rondelles de cornichon. Verdict? Eh bien, ce n'est pas si mal mes amis ! A choisir ce sera donc le leverpastej qui composera mon swedish festival survival kit.

Kaviar: 0 / Leverpastej: 1




Après ce match serré et l'estomac bien rempli, c'est chargées un peu comme des mules que nous partons direction le sud de Stockholm. Notre ferry pour rejoindre l'île de Finnhamn, où nous allons passer la nuit, n'est qu'à 15h et nous avons donc 2 petites heures à tuer avant d'y aller. Sauf que nous devons emporter avec nous sacs de couchage, serviettes de toilette et pulls chauds pour ce soir... Peu de choses qui sont par contre légèrement encombrantes! Histoire de ne pas trop galérer, nous choisissons d'aller découvrir LE concept store de Stockholm: Grandpa. Nous poserons nos affaires dans un coin afin de ne pas être gênées, et c'est parti pour un petit tour.


Grandpa concept store Stockholm


Murs gris anthracite, meubles en bois, rampes de spots au plafond, ambiance intérieur de loft, quelques éléments vintages par-ci par-là, Grandpa annonce la couleur. Ici, les trois mots d'ordre sont: trendy, design & vintage.








Et on y trouve de tout: du livre, de la déco pour la maison, des vêtements, chaussures et accessoires pour hommes & femmes au rez-de-chaussée, puis au sous-sol un 2nd hand shop (une instituion ici, je vous dis) spécialisé dans la déco maison. C'est donc un bric-à-brac d'objets retros au design typiquement suédois qui s'amalgame dans un savant désordre. Côté prix, rien à signaler. Ce n'est pas cheap, mais pas hors de prix non plus.
Je prends quelques photos de tout ça à la sauvette, je ne suis pas certaine d'en avoir l'autorisation...






Encore quelques petites minutes de libre, nous en profitons du coup pour aller jeter un coup d'oeil à l'ultra-kitsch Coktail shop, voisin de Grandpa. Ici c'est un tout autre décor qui nous attend: du rose en veux-tu en voilà, du flashy, du girly, de la profusion d'objets aussi inutiles les uns que les autres... mais que l'on a tout de même envie d'acheter!









Le temps de prendre quelques photos de ce lieu insolite, et c'est la course contre la montre: nous avons 20 minutes top chrono pour rejoindre le ferry avec 1 métro + 1 bus à prendre dans tout ça. Top à la vachette, la course à la Pékin Express a commencé...




Verdict? Et bien nous sommes les winners, arrivées à 14h58. Easy. Enfin, heureusement que les billets s'achètent à l'intérieur du ferry, sinon je pense que nous serions restées sur la terre ferme. Croyez-moi, ça aurait été bien dommage car ce petit séjour sur l'île de Finnhamn a été, je pense, le meilleur moment de ce long week-end à Stockholm.


petit port sur la route de l'île de Finnhamn

Et si vous prévoyez d'aller à Stockholm, ne loupez un petit passage sur une île dans aucun cas ! Je vous assure qu'il vaut mieux sacrifier quelques petits trucs de votre programme pour aller passer un moment sur l'une des îles de l'archipel. Vous pouvez juste aller vous promener un après-midi, sans pour autant y passer la soirée, mais quoiqu'il en est cela doit être un incontournable de votre séjour. Vous goûterez ainsi à l'un des passe-temps favoris des suédois dès que les beaux jours pointent le bout de leur nez. En effet, il est commun pour eux d'avoir une maison où passer les longs week-ends d'été sur l'une des 30 000 îles (!!!) qui composent l'archipel, maison s'accompagnant bien sûr d'un bateau & d'un sauna. Et à défaut d'avoir une maison, il est possible d'en louer, comme nous avons fait :)




En ce qui nous concerne, nous formions une équipe de 10: 2 français, 2 estoniens, 1 americo-suédoises, et 5 suédois. Des airs de colonie de vacances, backpackers, le tout bien sûr dans une super ambiance.
Le trajet en ferry jusqu'à l'île de Finnhamn a duré 2h30. 2h30 de paysages splendides: tout d'abord la vue de Stockholm via l'eau, puis ensuite la traversée de l'archipel.

Le paysage est tel que je l'imaginais: rocheux mais les pierres sont lisses, de hauts sapins se dressant un peu partout et quelques petites maisons typiques suédoises, en bois bordeaux et bordures blanches, disséminées sur les côtes escarpées. Un paysage de carte postale scandinave.
Tout ici est calme, reposant, l'air est vivifiant & frais.









D'ailleurs, les eaux du lac Mälar sont tellement pures qu'elles n'ont pas besoin de subir de traitement et sont directement utilisées comme eau de robinet (bien sûr, le pompage ne se fait pas sur les routes empruntées par les ferry...).







Arrivés à quais, nous regagnons donc nos petites maisonnettes (3 couchages, un bureau, une chaise, 2 fenêtres) pour poser nos affaires. Cuisine, salon et sanitaires se situent dans une immense maison de 3 étages pas loin de là, construite sur le point le plus haut de l'île, d'où l'on a un panorama splendide de l'archipel. Mais on admirera le paysage plus tard, de toute façon le jour ne se couche qu'aux environs de 21h. Pour l'instant, il est l'heure d'aller faire mon premier vrai bastu (à prononcer "bastou", c'est-à-dire un sauna) !



notre petite maison

Nous ne sommes pas nus, si c'est la question que vous vous posez. En tout cas, si cela ne vous a pas traversé l'esprit, moi je me suis posé la question. Les suédois font leur séance de sauna dans le plus simple appareil: mythe ou réalité? Enfin, surtout est-ce que c'est toujours d'actualité chez les générations d'aujourd'hui? Eh bien oui, mais nous en parlerons plus tard. Pour le moment c'est en maillot de bain que nous prenons possession de ces 4 murs, bâtis sur pilotis sur l'une des rives. J'entre dans le sauna, tout est en bois brut clair à l'intérieur, du sapin bien sûr. Il y a 2 sortes de grandes marches pour s'installer, face à elles une immense fenêtre panoramique au travers de laquelle on voit à perte de vue le lac et les îles environnantes, et sur le côté les pierres brûlantes posées sur une grille, attendant qu'on leur verse l'eau se trouvant dans une vieille bassine cabossée en cuivre posée juste à côté. Ce n'est qu'une fois tous installés, un verre de vin blanc pétillant à la main, que nous versons l'eau sur les pierres.

Et là c'est parti, mon moment préféré: la chaleur grimpe, il fait 50°C mais l'air reste sec, on ne transpire pas, on respire toujours aisément et, surtout,
 une délicieuse odeur de bois mêlée à de la résine prend possession des lieux.

J'adore ce parfum, je suis ailleurs (et ce n'est pas l'effet du vin!), le temps s'arrête... mais pour quelques secondes à peine. Car c'est dans un joyeux bazar que les premiers courageux ouvrent la petite porte latérale et s'aventurent sur le ponton afin de tenter un plongeon dans l'eau (gelée) du lac. Vu les cris et la rougeur de leurs jambes lorsqu'ils ressortent, j'ai bien du mal à me motiver pour tenter l'expérience moi aussi. Mais je ne suis pas venue ici pour faire de la figuration, je ne peux pas dire que j'ai fait un sauna en Suède sans l'avoir fait dans les règles de l'art. Ou alors ça ne servait à rien de venir.
Alors c'est parti, j'arrête de réfléchir, ni une ni deux je plonge et là... ouf. Je ne sais pas comment concrètement décrire cette sensation, mais c'est plus que froid. D'ailleurs, ce n'est pas une sensation de froid que l'on ressent... mais plutôt de choc thermique. Autant vous dire que je ne m'éternise pas et repars retrouver ma place au chaud! Mais on se sent tellement bien après... Si bien que j'ai réitéré l'expérience une seconde fois :)

Ce n'est que le soir que j'ai su que l'eau n'était qu'à ... 4°C... d'un côté heureusement car si j'avais eu cette information avant, je me serais peut être dégonflée.
Règle d'or des suédois pour plonger: toujours les pieds en premier, afin de faire remonter le sang vers le coeur et de lui donner un coup de fouet.



Welcome to Scandinavia

Après cette superbe expérience, c'est dans la cuisine commune que nous nous retrouvons le soir afin de cuisiner un grand repas. Chacun s'affaire: une équipe pour l'entrée, une pour le plat principal et une autre pour le dessert. Je suis la potatoes master. Travail ingrat? Que nenni, j'ai bien l'intention que, justement, mes pommes-de-terres marquent les esprits! Ce seront donc des quartiers de pommes-de-terres cuits puis grillés au four avec du beurre, des herbes de Provence, du sel & poivre et de l'ail qui accompagneront notre agneau. Et je crois que je n'ai pas trop mal réussi mon défi ;)











sparkling leaves


Pour finir ce repas, un bon gâteau au chocolat + une verrine de compote de rhubarbe & fromage blanc (nous sommes de gourmets backpackers) accompagnent un thé bien chaud. Je ne fais pas long feu, ce sauna m'a complétement lessivée. Mais quelle sensation de bien-être ...




P.S: vous pouvez retrouver tout l'univers de Grandpa online histoire d'avoir une petite idée de ce que l'on y trouve ! D'ailleurs, j'ai craqué sur une paire de chaussures canon, que je me suis interdit d'acheter lorsque j'y étais, histoire de ne pas ajouter un sac de plus pour notre périple, et je viens de voir qu'elles sont dispo sur le e-shop... aie aie aie.

P.S 1: si jamais vous tentez l'expérience d'une nuit sur une île, oubliez les sacs de couchage. Les maisonnettes sont toutes équipées en draps & couvertures, et surtout surchauffées! Cela vous évitera peut être de, vous aussi, vous promener avec des encombrants inutiles ;)



Pour retrouver toutes mes bonnes adresses ainsi que des trucs & astuces pour apporter une petite touche suédoise à votre quotidien, c'est sur la page spécial Stockholm! 

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire

Proudly designed by | mlekoshiPlayground |